État d’urgence sanitaire

Posté dans : ACTUALITES, politique, ville | 0

L’arrêté préfectoral du 17 octobre 2020 porte diverses mesures visant à renforcer le lutte contre la propagation du virus Covid-19 dans le département de l’Hérault.

 

À Montagnac, hors « zone couvre feu », cet arrêté fixe les règles applicables aux débits de boissons et aux restaurants, à savoir :

  • Les débits de boissons doivent fermer au public à 22h00
  • Les restaurants doivent fermer au public à minuit et ne plus recevoir de nouveau client après 22h00
  • Les activités de vente à emporter ou en livraison sont autorisées jusqu’à minuit pour les établissements spécialisés comme pour les restaurants.
  • Les établissements mixtes bar/restaurants doivent cesser leur activité de débit de boissons à partir de 20h00.

 

 

En outre, dès ce jour :

  • Le port du masque est obligatoire sur l’ensemble du département, excepté dans les locaux d’habitation, pour toute personne âgée de 11 ans et plus.

Sauf pour les personnes en situation d’handicap avec dérogation, les candidats à un concours ou examen, les sportifs pratiquant dans un lieu à faible densité de population.

  • Sont interdits
    • les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans des lieux ouverts au public (sauf autorisation préfectorale après avis du maire)
    • les événements de plus de 1000 personnes
    • La location ou le prêt de matériel et d’éléments amovibles (type barnum) destinés à un événement non autorisé
    • L’usage et la détention de matériel de sons dans les rassemblements festifs non autorisés
    • Les espaces de restauration et de débits de boissons temporaires dans le cadre de rassemblements publics et manifestations
  • Le gymnase reste accessible sous réserve de:
    • Déclarer tout événement
    • Application d’un protocole sanitaire renforcé strict
    • Places assises obligatoires et distance d’un siège entre chaque personne
    • Interdiction des vestiaires
    • Pas de buvette
  • Education et petite enfance:
    • Les sorties scolaires sont interdites

 

 

Il est rappelé que tout infraction au présent arrêté est passible de sanctions pénales conformément au code de la santé publique.